Le parcours d’insertion, connu sous le nom de « dispositif passerelle » est une étape préparatoire au Milieu Ordinaire de Travail (MOT).

 

Ce parcours a été étudié à partir de mesures d’écarts de fonctionnement trop conséquents entre l’activité ESAT et l’activité MOT.

Ces écarts repérés nous ont permis de mettre en lumière les obstacles que rencontrent les ouvriers réalisant des stages professionnels en milieu ordinaire de travail :

Les horaires de travail, les codes socioprofessionnels (confection des paniers repas…), l’amplitude horaire, les habiletés sociales, la méconnaissance des réalités économiques d’une entreprise.

 

Pour travailler sur ces points, nous avons mis en place deux équipes adoptant les horaires liés à l’activité en Milieu Ordinaire de Travail.

 

L’une des deux, l’équipe « Passerelle » développe la mobilité professionnelle et évolue en autonomie, tout en continuant à se professionnaliser à travers des chantiers plus techniques menés par un Éducateur Technique Spécialisé (ETS). L’objectif général est de se perfectionner à l’appui de modules de formation spécifiques et stages de perfectionnement, dans le but de se qualifier par un diplôme de droit commun et sortir progressivement du travail protégé.

 

Des compétences particulières leur sont transmises, telles que l’organisation d’un planning, la production de bon de livraison de chantier ou la relation client.

 

L'autre équipe du dispositif, l'équipe pré-passerelle est quant à elle, gérée par un moniteur d'atelier qui s’occupe de perfectionner les travailleurs dont il a la référence. Ce professionnel met en place des situations d'autonomie encadrées. Au bout de 6 mois, il réalise un bilan qui permet d'évaluer si l'ouvrier peut franchir l'étape finale du dispositif en rejoignant l'équipe "passerelle".

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Plateforme métier ® 2019 - ADAPEI de la Gironde - Nouvelle-Aquitaine - France

Email